Cercle
Maurice
Blanchard

[rank_math_breadcrumb]

Jean Fernel (1497-1556)

Catégorie : ,

Partagez cet article

Il serait né dans une maison proche de l’arbre de Guise, dans la paroisse Saint Martin…. mais, selon Plancy, sa naissance aurait eu lieu à Clermont. Il faut dire que, lésé par les cohéritiers de sa part de l’héritage paternel, Fernel courroucé, aurait quitté Montdidier en maugréant : « Puisque ce pays me fait perdre mon bien, je lui ferai perdre son nom ». Il tint parole et se donna dans ses écrits : « né dans le diocèse d’Amiens », sans autre précision.

Fernel fut premier médecin de François Ier. Il aurait guéri Catherine de Médicis de la stérilité, et eut Diane de Poitiers comme patiente.
 
On le connaît aussi pour ses travaux en psychiatrie. Grand mathématicien et astronome, on lui doit la première mesure des méridiens.
 
Il entreprit de mesurer un degré de méridien en se rendant de Paris à Amiens. Il compta la distance en tours de roue d’une voiture et en appliquant les corrections commandées par la nature du terrain (mais il ne dit pas lesquelles !), il estima la longueur du degré entre Paris et Amiens à 68 000 pas. Le pas représentant une longueur de 5 pieds de Paris, il arrivait à un résultat de 56 746 toises pour la mesure d’un degré de méridien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adhérez à notre association !

En validant ce formulaire, vous acceptez d’être recontacté(e) par email / téléphone afin de finaliser votre adhésion à notre association. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment sur simple demande.